Souscrire un prêt bancaire : ce qu’il faut savoir

Que ce soit pour acter un réfrigérateur, une voiture, une maison et même s’offrir un voyage, emprunter de l’argent à la banque s’avère parfois utile et nécessaire. Mais obtenir un prêt bancaire n’est pas chose aisée. Les établissements financiers n’accordent des crédits qu’en fonction de certains critères. Quelles sont donc leurs conditions ?

Un revenu stable

On ne peut pas obtenir un prêt bancaire sans toucher un minimum de revenu. Car pour pouvoir emprunter, il faut avoir la capacité de rembourser. Et sur ce point, grand nombre de banques sont très exigeantes. Pour un prêt hypothécaire, par exemple, certains établissements financiers exigent de la part de son client un revenu fixe mensuellement, issu d’un travail durable et stable. Il s’agit donc d’un revenu généré par un contrat de travail à durée indéterminée ou encore par un emploi dans la fonction publique. Il en va de même pour un prêt automobile. Les particuliers qui souhaitent faire une demande de crédit dépassant les 2 000 ou 3 000 euros devront aussi percevoir un revenu stable. La situation est similaire pour les rachats d’emprunt. Pour un montant en dessous de 2 000 euros, par contre, les conditions sont plus souples. Les banques pourront en effet accorder cette somme à un chômeur sérieux touchant, par exemple, une allocation de l’Assedic.

Le taux d’endettement

Avant de vous prêter de l’argent, la banque détermine avant tout votre capacité de remboursement. Le taux d’endettement a donc son importance, car il permet aux établissements financiers de vérifier si la personne est capable de faire face aux échéances de son crédit. Il détermine le seuil de remboursement qu’un particulier ne pourra dépasser après l’obtention d’un prêt. Généralement, le taux d’endettement accepté n’excède pas 33 %. Pour calculer ce taux, il faut additionner tous les revenus fixes, et tirer ensuite les 33 % de la somme. A titre d’exemple, un couple, percevant 3 500 euros de revenus mensuellement, ne doit pas dépasser 1 155 euros, soit 33 % de ces 3 500 euros. Autrement dit, la totalité des sommes que vous devez rembourser, y compris celle du prêt sollicité, ne doit pas excéder 1 155 euros tous les mois, sinon, la demande de crédit sera refusée.

0
No tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *