Location meublée non professionnelle, est-ce un bon plan ?

La location meublée non professionnelle reste très intéressante et rentable malgré un investissement de départ assez important. En effet, il y a une liste précise de meubles qu’il faut acheter avant de mettre en location le bien. Néanmoins, les régimes fiscaux liés à cet investissement sont tout aussi intéressants les uns des autres.

Le régime BIC est de plus en plus intéressant

Les loyers en location meublée sont 10 à 20% plus élevés. Cette forte rentabilité assure un amortissement rapide du prix du bien. D’ailleurs, à terme, la rentabilité reste plus intéressante qu’un autre bien de même standing loué nu. Les loyers sont déclarés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux ou BIC. Ce qui permet de bénéficier d’un abattement de 50% contre 30% pour les revenus fonciers. Le reste est imposé dans la catégorie de l’impôt sur le revenu. Qui plus est, à partir de 2018, le plafond du régime BIC passe de 33 200 € à 70 000 €. Auparavant, le régime passait naturellement du BIC au régime réel au-delà d’un revenu annuel de 33 200 €. Néanmoins, il faut noter quelques contraintes. A partir de cette année, il faut compter un prélèvement social à raison de 17,2% des revenus calculés sur le montant obtenu après abattement. Si tout cela vous semble encore flou, sur http://www.lmnp-expert.fr/, effectuez une simulation de votre investissement. Vous verrez avec plus de données l’intérêt de ce secteur. Par la même occasion, informez-vous sur les conditions d’éligibilité à la LMNP.

Le régime réel présente également des avantages

Si le régime micro-BIC intéresse de plus en plus les investisseurs, le régime réel a également ses avantages. Pendant 10 ans après l’acquisition et la mise en location du bien, vous pouvez amortir des loyers perçus différentes charges liées à l’exploitation de la maison notamment les intérêts d’emprunt, les frais d’agence, les assurances. Si vous faites le calcul, ces dépenses cumulées peuvent vite atteindre la même somme que l’abattement de 50% avec le régime micro-BIC. Dans tous les cas, il faut admettre que la location meublée non professionnelle reste un bon plan pour cette année 2018.

0
No tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *