Les critères pour choisir son assurance habitation

L’obligation de souscrire une assurance habitation dépend du statut de l’assuré, qu’il soit propriétaire, locataire ou copropriétaire. Ensuite, il existe plusieurs critères à prendre en compte pour choisir l’offre qui vous convient.

Tenez compte du statut de l’assuré

L’assurance logement est obligatoire pour les locataires. Ils doivent souscrire une assurance multirisque en présentant tous les ans une preuve de validité au propriétaire. Ce dernier peut en effet résilier le contrat de location faute de cette preuve. L’assurance n’est pas obligatoire pour le propriétaire, mais est toutefois recommandée. En cas de copropriété, il appartient au syndic de souscrire l’assurance. Néanmoins, le locataire doit prendre une autre formule d’assurance couvrant ses biens personnels exclus des garanties de l’assurance globale de la copropriété.

Évaluez les risques couverts par l’assurance

Les garanties de base sont presque les mêmes pour les assurances logements. Quoi qu’il en soit, certains assureurs dans l’habitation proposent des offres plus élargies ou sur mesure selon les besoins de l’assuré. Les risques couverts sont l’incendie (les dégâts engendrés par le feu ou la foudre), les dégâts des eaux, le vol (en fonction des mesures de sécurité que vous avez instaurées pour éviter les cambriolages), la tempête, la grêle, la neige et le bris de glace.

Demandez le mode d’indemnisation

Il s’agit particulièrement du calcul du remboursement après un sinistre. Demandez un rééquipement à neuf au lieu d’un rééquipement à valeur d’usage. Ainsi, l’assureur ne prendra pas en compte l’ancienneté et l’usage de vos biens lors du remboursement.

Prenez en compte le montant de la franchise

La franchise est le montant que vous devez payer lors de votre indemnisation en cas de sinistre. La somme de l’indemnisation dépend de cette franchise. En cas de franchise relative, l’assureur rembourse le montant complet du sinistre une fois que le montant de la franchise est dépassé. Ensuite, il y a la franchise absolue, la franchise par défaut proposé par les assureurs. Le montant de remboursement est donc la différence entre celui du sinistre et celui de la franchise.

0
No tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *